Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur

Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
AESH
Collège
Dossiers
Rémunérations
Retraite
Le SNALC
Avantages SNALC
Le SNALC dans les médias
Mobi SNALC
Les Actualités
Les Parcours - La Carrière
Echelons, corps, grades
Formation, concours, stagiaires
Mutations, détachements
Les publications
Fiches Infos
Guides
La revue Quinzaine Universitaire
Le bulletin trimestriel
Lettres électroniques
Lettre hebdomadaire
Lycée
Lycée professionnel
Premier Degré
Second Degré

Allocations IUFM : 33 ans et des peut-être

Il aura fallu trente-trois années. Trente-trois années pour qu’un droit soit accordé. Trente-trois années pour qu’un décret tant attendu voie le jour.

Depuis la parution du décret du 28 décembre 2023, les professeurs ayant été bénéficiaires d‘une allocation d’enseignement ou d’une allocation de première année d’IUFM verront -mais pas tous – la prise en compte de celle-ci dans leur nombre de trimestres cotisés pour la retraite. Mais pour moitié. Et peut-être…

Peut-être car cette victoire n’en est pas vraiment une pour le SNALC. Elle n’est ni fracassante, ni pour tous. Et les allocations préparatoires seraient exclues de la prise en compte.

Pour pouvoir faire valoir ses droits, il faudra en faire la demande au plus tard 12 mois avant le départ en retraite.

A noter que les professeurs à la retraite avant le 28 décembre 2024 devront s’y atteler au plus tard 6 mois avant et ceux déjà en retraite ont 12 mois depuis le 28 décembre 2023 pour se signaler. Et pour cela, il faudra apporter des justificatifs  (parfois perdus) d’une administration qui ne les a pas toujours fournis, n’a pas fourni les mêmes selon les académies ou qui ne les a plus.

Affaire à suivre.

À lire sur le même thème : Retraite des allocataires : la mesquinerie pour décourager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi