Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur

Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
AESH
Collège
Dossiers
Rémunérations
Retraite
Le SNALC
Avantages SNALC
Le SNALC dans les médias
Mobi SNALC
Les Actualités
Les Parcours - La Carrière
Echelons, corps, grades
Formation, concours, stagiaires
Mutations, détachements
Les publications
Fiches Infos
Guides
La revue Quinzaine Universitaire
Le bulletin trimestriel
Lettres électroniques
Lettre hebdomadaire
Lycée
Lycée professionnel
Premier Degré
Second Degré

Classe exceptionnelle : les règles changent

Lors des CSA ministériels des 7 novembre et 21 novembre 2023, le SNALC a voté contre la nouvelle mouture des Lignes Directrices de Gestion (LDG) relatives à la carrière. En effet, les nouvelles modalités pour accéder à la classe exceptionnelle sont inadmissibles.

A partir de la campagne 2024, il y aura promouvabilité à la classe exceptionnelle à partir du 5ème échelon de la hors classe. Les deux viviers (fonctions et parcours) disparaissent et cela signifie que les collègues qui étaient promouvables au titre des fonctions en 2023 aux échelons 3 et 4 de la hors classe ne le seront plus en 2024, s’ils n’ont pas atteint l’échelon 5 au 31 août 2024.

Ce sera désormais l’IEN qui émettra un avis (et non plus une appréciation littérale). Trois avis seront possibles : Très favorable, Favorable, Défavorable. Les avis seront portés à la connaissance des intéressés et seuls les avis Très favorable et Défavorable devront être motivés. Chaque avis tiendra compte de l’ensemble de la carrière (« l’implication en faveur de la réussite des élèves, l’engagement dans la vie de l’établissement, la richesse et la diversité du parcours professionnel font notamment partie des critères d’examen ») et s’appuiera éventuellement sur le CV I-Prof. Les LDG stipulent que « les avis Très favorables sont reconduits annuellement, sauf exception motivée ». En revanche, les avis Favorable et Défavorable seront annuels et révisables chaque année.

Dans un second temps, le DASEN sélectionnera parmi les avis Très favorable (et Favorable si besoin) pour établir le tableau d’avancement. Il y aura quatre critères permettant de départager les PE à valeur professionnelle égale : l’ancienneté dans le corps, l’ancienneté dans le grade, l’échelon, puis l’ancienneté dans l’échelon.

Au final, il n’y a plus aucun barème national, plus aucune transparence, ni aucune garantie de promotion. Le SNALC dénonce ces nouvelles modalités : elles laissent la porte ouverte à une absence totale d’objectivité dans le choix des critères de mérite et favoriseront à coup sûr les pressions hiérarchiques et le népotisme, alors que tout PE doit pouvoir se dire que la classe exceptionnelle est une perspective.

Pour le SNALC, n’est pas moins méritant un professeur des écoles qui a fait le choix délibéré de travailler consciencieusement dans sa classe pendant toute sa carrière. L’implication « en faveur de la réussite des élèves » se mesure et se joue d’abord et justement avant tout dans la classe.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi