Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur

Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
AESH
Collège
Dossiers
Rémunérations
Retraite
Le SNALC
Avantages SNALC
Le SNALC dans les médias
Mobi SNALC
Les Actualités
Les Parcours - La Carrière
Echelons, corps, grades
Formation, concours, stagiaires
Mutations, détachements
Les publications
Fiches Infos
Guides
La revue Quinzaine Universitaire
Le bulletin trimestriel
Lettres électroniques
Lettre hebdomadaire
Lycée
Lycée professionnel
Premier Degré
Second Degré

Mouvement intra : un cadre commun et des spécificités départementales

Tout professeur des écoles titulaire peut, s’il le désire, participer au mouvement intra départemental. En revanche tout professeur des écoles sans poste ou stagiaire doit y participer. Le SNALC vous présente les grandes lignes de ce mouvement très départemental. 

DES PARTICIPANTS OBLIGATOIRES OU NON

La participation au mouvement intra-départemental est ouverte à tous les PE, titulaires ou non, à l’exception de ceux affectés sur un poste POP pendant leur période de stabilité obligatoire de 3 ans.

 Si certains y participent juste par envie et/ou besoin de changer d’affectation, d’autres se trouvent dans l’obligation d’y participer. Il s’agit essentiellement des PE dont le poste à titre définitif a fait l’objet d’une mesure de carte scolaire, des entrants dans le département suite au mouvement interdépartemental, des titulaires affectés à titre provisoire durant l’année précédente, des PE qui reprennent leurs fonctions à la suite d’une réintégration (après détachement, disponibilité ou congé de longue durée), des PE ayant perdu leur poste à la suite d’une période de congé parental et des PE stagiaires titularisables au 1er septembre suivant. 

DES RÈGLES DÉPARTEMENTALES 

Chaque DSDEN organise son propre mouvement intra-départemental, en respectant les mêmes priorités légales que le mouvement interdépartemental. Attention cependant aux calendriers des opérations, aux éléments de barèmes, et bonifications qui peuvent différer d’un département à l’autre. 

L’organisation générale reste la même que pour le mouvement interdépartemental : saisie des voeux sur SIAM, barème initial et barème définitif, résultats, etc. Toutefois, les postes spécifiques, à exigences particulières ou à profil font souvent l’objet d’un appel à candidature en amont (et donc à part) de la publication du guide mobilité départemental. 

Même si les règles applicables à chaque mouvement intradépartemental sont précisées dans les lignes directrices de gestion académiques relatives à la mobilité, le SNALC recommande de se référer de préférence à la circulaire ou guide mobilité de chaque DSDEN, souvent plus faciles d’accès et bien plus complets. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi