Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur

Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
AESH
Collège
Dossiers
Rémunérations
Retraite
Le SNALC
Avantages SNALC
Le SNALC dans les médias
Mobi SNALC
Les Actualités
Les Parcours - La Carrière
Echelons, corps, grades
Formation, concours, stagiaires
Mutations, détachements
Les publications
Fiches Infos
Guides
La revue Quinzaine Universitaire
Le bulletin trimestriel
Lettres électroniques
Lettre hebdomadaire
Lycée
Lycée professionnel
Premier Degré
Second Degré

Rémunérations : la priorité des priorités

© Time, Currency, Savings, Business Finance and Industry, Finance and Economy

Au 1er janvier 2024, l’indice majoré de tous les agents de la fonction publique est augmenté de 5 points. Ainsi, l’indice majoré plancher devient 371 pour les AESH, 366 pour les assistants d’éducation en CDD et 375 si ces derniers sont en CDI.

Malgré cette hausse, pour le SNALC, la grille de rémunération des AESH doit être revue afin qu’un salaire décent soit enfin versé à tous ces personnels. Quant aux assistants d’éducation, il y a urgence à construire une grille indiciaire, avec une application nationale.

Pour les AESH ayant une quotité travaillée de 62 %, la plus répandue parmi ces agents, le salaire net autour de 1000 € ne permet tout simplement pas de satisfaire la totalité de leurs besoins.

La grille indiciaire et l’indemnité de fonctions, en vigueur depuis le 1er septembre 2023, n’ont pas permis une sortie de l’indigence, d’où la quasi-obligation de se tourner vers le cumul d’activités.

Parmi toutes les priorités du nouveau Premier ministre, doit impérativement figurer la question salariale des AESH et assistants d’éducation, portant sur le niveau de la rémunération et la revalorisation (rythme et valeur).

Gageons que les prochaines réunions ministérielles n’éluderont pas la question…

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi