CSA ministériel du 11 juin 2024 : déclaration intersyndicale

La crise d’attractivité s’enracine dans la durée et le gouvernement fait le choix de l’aggraver avec une réforme précipitée. Le texte statutaire transmis aux organisations syndicales relève d’un mépris et d’une provocation envers les futurs enseignants, jamais égalé concernant la rémunération, la formation et l’affectation

Formation initiale : compte rendu du SNALC du 29 mai 2024

Le SNALC a insisté sur la fascinante propension du Ministère à partir de constats globalement partagés pour créer des monstres (entités de conformation anormale).

En effet, le texte présenté déroge à ceux de la fonction publique. Le SNALC demande que l’on s’y conforme et que l’obtention du concours signifie que l’on entre dans la carrière et dans la grille.

Formation initiale : au pas de course et droit dans le mur

Ce lundi 6 mai, le SNALC et les autres organisations représentatives étaient reçues, en présence de la ministre, pour enfin échanger la réforme de la formation initiale des professeurs. Cette réunion, qui s’est tenue sans document, ouvre une phase de concertation qui se conclura le 21 mai (!) par un CSA ministériel pour un début de mise en œuvre à la rentrée prochaine. Bref, encore une parodie de dialogue social

Formation initiale : Macron 2 contredit Macron 1

Le président Macron a annoncé ce vendredi 5 avril la création d’une licence préparant à l’enseignement dans le premier degré, le passage des concours de recrutement des professeurs et assimilés à la fin de la licence, et la création d’un Master d’enseignement … [mais] ne dit rien des détails où le diable se cache si souvent.

Formation initiale : de Charybde en Scylla

À l’automne 2023, les premières discussions sur la réforme de la formation initiale des enseignants, CPE et Psy-EN laissaient entrevoir des pistes d’amélioration. Un concours passé plus tôt dans le cursus, une première année de formation rémunérée avec un tiers de temps d’observation et une seconde année avec 50 % d’enseignement pouvaient rendre l’accès au métier plus attractif tout en améliorant la qualité de la formation.

Or, la dernière mouture du projet dont nous venons de prendre connaissance semble amorcer un virage beaucoup plus inquiétant.

Formation initiale : transformer l’or en plomb

Lors d’un groupe de travail, l’annonce d’un concours disciplinaire à Bac+3 suivi d’une formation de deux années – la première consacrée pour 25 % à de l’observation, la seconde pour 50 % à de l’enseignement – menant à la titularisation et à l’obtention d’un Master avait suscité l’intérêt du SNALC. Le SNALC a demandé une audience pour en savoir plus ; nous avons alors découvert des éléments plus que gênants.